Sécurité des systèmes d’information

Sécurité des systèmes d'information
Sécurité des systèmes d'information

La sécurité des systèmes d’information (SSI) ou plus simplement sécurité informatique, est l’ensemble des moyens techniques, organisationnels, juridiques et humains nécessaires à la mise en place de moyens visant à empêcher l’utilisation non-autorisée, le mauvais usage, la modification ou le détournement du système d’information. Assurer la sécurité du système d’information est une activité du management du système d’information.

Aujourd’hui, la sécurité est un enjeu majeur pour les entreprises ainsi que pour l’ensemble des acteurs qui l’entourent. Elle n’est plus confinée uniquement au rôle de l’informaticien. Sa finalité sur le long terme est de maintenir la confiance des utilisateurs et des clients. La finalité sur le moyen terme est la cohérence de l’ensemble du système d’information. Sur le court terme, l’objectif est que chacun ait accès aux informations dont il a besoin. La norme traitant des SMSI est l’ISO/CEI 27001 qui insiste sur Confidentiality – Integrity – Availability, c’est-à-dire en français Disponibilité – Intégrité – Confidentialité.

Historique

Les responsables de systèmes d’information se préoccupent depuis longtemps de sécuriser les données. Le cas le plus répandu, et sans aucun doute précurseur en matière de sécurité de l’information, reste la sécurisation de l’information stratégique et militaire. Le Department of Defense (DoD) des États-Unis est à l’origine du TCSEC, ouvrage de référence en la matière. De même, le principe de sécurité multi-niveau trouve ses origines dans les recherches de résolution des problèmes de sécurité de l’information militaire. La défense en profondeur, tout droit sorti d’une pratique militaire ancienne, et toujours d’actualité aujourd’hui. Cette pratique consiste à sécuriser chaque sous-ensemble d’un système.

Les conséquences d’une mauvaise sécurisation peuvent concerner les organisations, mais aussi la vie privée d’une ou plusieurs personnes, notamment par la diffusion d’informations confidentielles comme leurs coordonnées bancaires, leur situation patrimoniale, leurs codes confidentiels, etc. De manière générale, la préservation des données relatives aux personnes fait l’objet d’obligations légales régies par la Loi Informatique et Libertés.

Aujourd’hui, il est généralement admis que la sécurité ne peut être garantie à 100 % et requiert donc le plus souvent la mobilisation d’une panoplie de mesures pour réduire les chances de pénétration des systèmes d’information.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9curit%C3%A9_des_syst%C3%A8mes_d%27information